Lunettes anti lumière bleue avis d'ophtalmo

Lunettes anti lumière bleue avis d'ophtalmo

Que disent les experts des yeux au sujet de la lumière bleue ? Mythe? Réalité ? Les lunettes anti lumière bleue sont elles efficaces ? Cela fait longtemps que nous étudions la question. Découvre les recommandations d'ophtalmos de renoms au sujet de cette partie du spectre lumineux qui fascine tellement et qui n'a pas encore livré tout ses secrets. 

Dans cet article : 

  • La lumière bleue en quelques lignes
  • Avis des experts : les Ophtalmos donnent leur verdict
  • Recommandent ils les lunettes anti lumière bleue  

Pourquoi la lumière bleue fascine tellement 

Elle est partout !

Voici plusieurs d'années que la lumière bleue est apparue sur nos radars et à juste titre car cette lumière est émise par à peu près tous nos écrans (TV, ordinateur, ipad, smartphone, kindle...) mais également par toutes les LED (diodes électroluminescentes en Français) qui éclairent nos maisons (encore + depuis le bannissement européen des ampoules traditionnelles). 

On est donc exposé au quotidien à la lumière bleue artificielle mais n'oublions pas non plus la lumière naturelle: 

  • Le soleil en émet la plus grande partie
  • Nos écrans et les technologies d'éclairage moderne émettent le reste (via ces fameuses diodes électroluminescentes) 

Pas n'importe quelle lumière

Si on regarde la physique qui explique le phénomène de la lumière bleue, on trouve tout de suite des particularités intéressantes. 

La lumière bleue est une partie du spectre électromagnétique qui se situe juste au dessus des Ultra Violets (UV) et juste en dessous de la lumière verte. Sa longueur d'onde est comprise entre 380 et 500 nano mètres : des ondes courtes qui produisent plus d'énergie que les autres couleurs visibles (vert, jaune, rouge...).

lumière bleue dans l'espace

Serait il possible que cette forte énergie, cette configuration de la lumière bleue soit responsable d'effets néfastes sur notre santé?

C'est ce que de plus en plus d'études ont mis en avant au fil des années mais de manière un peu décousue. Du coup on entend tout et n'importe quoi à son sujet. Continue de lire pour voir ce qu'en dise vraiment les experts (en l’occurrence les ophtalmos).

Consensus autour du sommeil

Tout les ophtalmos sont d'accords : la lumière bleue affecte notre rythme circadien. Deux mots pompeux en 3 lignes, il va falloir que je me calme. En gros tout le monde est d'accord pour dire que la lumière bleue a un fort impact sur notre rythme d'éveil et de sommeil. 

La lumière bleue bloque la sécrétion de mélatonine, l'hormone qui est justement là pour faciliter ton endormissement et te permettre de rester endormis pendant la nuit. 

Personne endormi dans son lit

Si tu t'exposes à la lumière bleue avant de t'endormir ou lorsque tu te réveilles au milieu de la nuit en pensant au nombre de jours restants avant tes prochaines vacances, tu anéantis ta production de mélatonine, rendant la tache d'endormissement beaucoup plus compliquée.  

Tout type de lumière a cet effet (pas seulement la lumière bleue) mais la lumière bleue a un effet beaucoup plus important que les autres car elle est beaucoup plus intense comme nous l'avons vu plus haut (deux fois plus que la lumière verte par exemple cf étude d'Harvard)

Des effets encore à l'étude

Il existe de nombreuses études au sujet de la lumière bleue. Si elle ne permettent pas encore de conclure à 100% de la nocivité immédiate de la lumière bleue sur l’œil humain, elles mettent tout de même en avant des risques sur le long terme que certains ophtalmos interprètent comme sérieux. Les premières conclusions sont assez négatives pour appliquer un principe de prévention qui ne coûte pas grand chose. Les effets potentiels évoqués sont :

  1. Effets sur la rétine, DMLA
  2. Maux de tête, migraines
  3. Fatigue oculaire généralisée

    Un ophtalmo et une patiente

    1) Dégradation de la rétine, dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)

    Ces effets seraient d'autant plus important sur les enfants dont les mécanismes de protection oculaire ne sont pas aussi puissants que ceux des adultes. Voici l'avis de plusieurs ophtalmos sur les risques potentiels. 

    Gilles Renard, directeur scientifique de la société française d'ophtalmologie (interview santé magazine du 11/02/2019)

    On ignore quels sont les effets de la lumière bleue foncé en conditions réelles, mais on peut penser qu'elle est certainement toxique, surtout chez l'enfant dont la cornée et le cristallin, plus clair, laissent passer la quasi-totalité du bleu. 

    Serge Picaud, neurobiologiste et directeur Inserm à l'institut de la vision. 

    Il a été démontré sur un modèle in vitro de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) que la longueur d'onde la plus toxique pour les cellules rétiniennes est située autour de 415-455 nanomètres. Plusieurs études épidémiologiques ont démontré que cette lumière bleue était bien un facteur de risque de la DMLA. 

    Etude d'octobre 2016 par des chercheurs du centre de recherche des cordeliers 

    Ils se sont penchés sur les effets des LED sur notre rétine. Plusieurs expériences ont été menées sur des rats albinos, qui, exposés à la lumière des LED ont subit une dégénérescence de leur rétine en plus de l'apparition de nécroses.

    Certes, il ne s'agit que d'un modèle scientifique en laboratoire avec de la lumière bleue beaucoup plus intense que ce à quoi nous faisons face devant les écrans mais le modèle met en avant de manière très probable la nocivité à long terme. 

    American Macular Degeneration Foundation 

    Les rayons bleus du spectre semblent accélérer la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) plus que tout autre rayon du spectre.

    Rapport de la Beaver Dam Eye Study

    Une exposition à la lumière bleue chez les adolescents et les personnes dans la vingtaine et la trentaine peut avancer de 10 ans le risque d'apparition de la DMLA et double le risque de souffrir de cécité au cours de la vie. 

    Professeur Ajith Karunarathne de l'université de Tolédo (USA), article dans Nature (05/06/18) et interview par l'université (08/08/2018)

    Nous sommes exposés à la lumière bleue continuellement et l’œil ne peut pas la bloquer ou la refléter. Ce n'est un secret pour personne que la lumière bleue nuit à notre vision en endommageant la rétine. Nos expériences expliquent comment cela se produit et nous espérons que cela conduira à des thérapies qui ralentissent la DMLA, comme un nouveau type de collyre. Vous avez besoin d'un approvisionnement continu en molécule rétiniennes si vous voulez voir. Les cellules photoréceptrices sont inutiles sans le rétinal qui est produit dans l’œil. Si vous exposez la rétine à la lumière bleue, le rétinal tue les cellules photoréceptrices au fur et à mesure que cette molécule se dissout sur la membrane. Les cellules photoréceptrices ne se régénèrent pas dans l’œil. Quand elles sont mortes, elles sont morte pour de bon. 

    En gros, le laboratoire de Karunarathne a découvert que l'exposition à la lumière bleue provoque dans la rétine des réactions qui génèrent des molécules chimiques toxiques pour les cellules photoréceptrices.

    Vincent Gualino, ophtalmologue à l'hôpital Lariboisière de Paris et Montauban

    C'est surtout l'effet cumulatif qui pourrait être néfaste

    ophtalmo faisant tester des lunettes

    2) Maux de tête et migraines liés à la lumière bleue

    Les personnes qui souffrent de migraines mettent souvent en avant une sensibilité accrue à la lumière (en plus du mal de tête intense). La combinaison de ces symptômes intenses de la migraine peut être vraiment douloureux et affecter le quotidien.

    S'il est vrai que certains aliments peuvent servir de déclencheurs de migraine, l'idée selon laquelle les écrans d'ordinateur et de téléphone peuvent également contribuer à ces crises n'est pas sans fondement. 

    Tout le monde a un certain niveau de sensibilité ou d'inconfort à la lumière.  Pour les personnes hypersensibles, les changements brusques de niveaux de lumière, les lumières fluorescentes vives et même la lumière naturelle du soleil peuvent exacerber une migraine. 

    Ophtalmo effectuant des tests lumière bleue


    Plus la lumière est vive, plus les personnes souffrant de photophobie peuvent ressentir de l'inconfort.  La longueur d'onde ou la couleur de la lumière peut également être un facteur d'inconfort et étant donnée que la lumière bleue est plus intense par définition, on voit vite le problème.

    La lumière bleue est généralement la teinte la plus douloureuse pour les migraineux. La lumière bleue des appareils électroniques peut même déclencher des crises de migraine. De nombreux spécialistes de la migraine recommandent de limiter le temps passé devant l'écran aux personnes qui souffrent régulièrement de maux de tête sévères et de sensibilité à la lumière.

    3) Syndrome de fatigue oculaire numérique 

    La lumière bleue a une forte intensité et va avoir tendance à scintiller d'avantage comme le rappelle le docteur Pietrini, (Ophtalmologiste, Lauréat de la Faculté de Médecine Broussais Hôtel Dieu). 

    Cela provoque des éblouissements pour l’œil et rend complexe le contraste visuel et affecte l’acuité. D’autre part c’est sa durée d’exposition et son intensité qui présentent un danger de plus en plus important. Nous sommes soumis à un rayonnement intensif provenant de nos écrans qui diffusent un rayonnement de lumière bleue puissant. Cette exposition prolongée provoque des fatigues oculaires (picotements des yeux, maux de têtes) et plus gravement peuvent endommager les structures oculaires comme le cristallin et la rétine.

    La lumière bleue n'est pas la seule responsable de ce syndrome de vision informatique (UVs, mauvais reflets, mauvais éclairage...) mais elle y contribue fortement. 

    Comment se protéger : le conseil des ophtalmos 

    La bonne nouvelle c'est qu'il est relativement facile de se protéger de la lumière bleue. Une des solutions les plus simples pour se protéger, les lunettes anti lumière bleue. Attention à votre choix, toutes les lunettes anti lumière bleue ne sont pas égales.

    Comme le précisent nos ophtalmos un peu plus haut, il ne faut pas filtrer n'importe quelle fréquence : l'idéal étant de filtrer au maximum les fréquences les plus proches des UV pour ne garder que les bons bleus. Si on ne devait regarder qu'une plage de fréquence à filtrer on vous conseille entre 380 et 450 nanomètres avec une attention très importante entre 380 et 430 nanomètres ou les rayons sont vraiment intenses. 

    Voici enfin une petite "checklist" recommandée par les pros qui te permettra de te protéger au mieux : 

    • Utiliser des lunettes pour écran ou des lunettes gaming qui permettent de filtrer la lumière nocive qu'il s'agisse des écrans ou des LEDs
    • Utiliser des applications anti lumière bleue qui adoucissent la lumière émise par vos écrans (type flux ou app pas défaut sur vos téléphones et ordinateurs)
    • Eviter les écrans 2 à 3 heures avant le coucher (pas simple à faire mais aide beaucoup pour l'endormissement)
    • Utiliser des lumières ambrées tamisées le soir
    • Faire plus de pauses pour laisser le temps à tes yeux de récupérer
    • Ne pas allumer de lumière lorsque tu te réveilles la nuit !

    Pas directement lié à la lumière bleue mais contribuera à ton bien être général : 

    • Pense à cligner des yeux pour les garder hydratés
    • Bois beaucoup d'eau pour rester hydrater d'une manière générale
    • Ajuste la luminosité ambiante 
    • Assure toi que ton écran est de bonne qualité  

    Lunettes anti lumiere bleue avis ophtalmo : Le mot de la fin 

    Beaucoup d'ophtalmos de renoms mettent en avant les dangers de la lumière bleue. Beaucoup d'autres préfèrent fermer les yeux sur ce problème grandissant.

    Alors c'est vrai, il reste encore beaucoup de choses à découvrir mais le principe de précaution est de mise pour cette lumière bleue qui a envahie notre quotidien et dont beaucoup d'études des plus sérieuses mettent en avant de sérieux risques.

    Pour rester au courant des dernières actualités et recherches sur la lumière bleue, rejoignez notre newsletter ou suivez nous sur les réseaux.  

     


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés